Liste des articles
Vue 735 fois
07 septembre 2022

Christian Delarbre (ECL 1987) : portrait du nouvel archevêque d’Aix et Arles

Maître de Conférences à la Faculté de Théologie, ancien vicaire général du diocèse d’Auch, Christian Delarbre (ECL 1987) était depuis 2018, recteur de l’Institut catholique de Toulouse. Il vient d’être nommé par le Pape François, archevêque d’Aix-en-Provence et Arles. L’occasion pour Technica de partir sur les pas de cet ingénieur au chemin singulier.


Une vocation née lors de son service-militaire en coopération

Rien ne semblait prédestiner le jeune Christian Delarbre à embrasser une carrière ecclésiastique  lorsqu’il s’assied pour la première fois sur les bancs de l’Ecole Centrale de Lyon. Certes, depuis petit, la lecture de l’Évangile ne le laisse pas indifférent, mais c’est lors de son service miliaire effectué en coopération dans le diocèse de Koudougou au Burkina Faso que sa vocation s’impose à lui. S’il n’imaginait pas emprunter cette voie, le prêtre qui lui avait annoncé la destination de sa coopération militaire, lui avait soufflé cette hypothèse. Notre camarade a raconté cet épisode lors d’une interview diffusée sur la chaîne KTO : « A l’époque, je me préparais à la coopération et alors que je terminais mes stages de départ, je fus convoqué pour mon affectation. Un prêtre me reçut et m’annonça que j’allais partir enseigner dans un collège au Burkina Faso et que j’allais loger dans une mission où ils avaient besoin d’un séminariste. Surpris, je lui répondais que je n’étais pas séminariste… ce à quoi il rétorqua « ça ne saurait tarder ! ». Ce fut la première fois qu’une interpellation explicite m’était portée. Il faut croire que ce message fit son chemin dans mon esprit pendant mes deux années de missions, puisque au terme de celles-ci, j’entrai effectivement au séminaire ! »

Christian Delarbre entre en effet au séminaire archidiocésain de Toulouse et étudie à l’Institut Catholique de la ville. En 1996, il est ordonné prêtre pour le diocèse d’Auch. Débute alors ses 25 années pastorales où il va exercer comme aumônier, vicaire épiscopal auprès des jeunes, puis du diocèse d’Auch, mais aussi curé de la paroisse de l’Isle-Jourdain.

Parallèlement, il poursuit l’enseignement, s’intéressant notamment aux questions missionnaires de l’Église, celles de la formation des prêtres, ou de la place de la paroisse dans la société. En 2007, il soutient sa thèse en théologie à l’Institut catholique de Paris qui porte sur « L’Église à taille urbaine », où comment le mode de vie urbain influence-t-il la façon de vivre sa foi ? Il est depuis Docteur en théologie canonique. Christian Delarbre est également membre de l’unité de recherche CERES « Éthique des Sciences et de la Santé », professeur d’ecclésiologie et devient en 2018, recteur de l’Institut Catholique de Toulouse (ICT).

Le 2 octobre 2022, Christian sera ordonné officiellement nouvel archevêque d’Aix-en-Provence et Arles, un rôle qu’il accueille avec humilité, avec cette réflexion en guise de promesse : « si en tant que théologien, j’ai beaucoup enseigné ce qu’est le rôle d’un évêque, aujourd’hui je ne saurais dire ce qu’est « être » évêque. Je l’apprendrai au fur et à mesure au contact des fidèles, et du peuple de Dieu qui m’est confié. »

Auteur

Archevêque d'Aix et Arles

A lire

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.